Les repas

Pour les bébés, je donne les biberons sur moi, pour assouvir leur besoin de contact. Ces biberons pourront être au lait infantile, dans ce cas le ou les biberon(s/), eau et boite de lait seront fournis par vos soins, les biberons tout prêts étant à éviter pour une meilleure fraîcheur. Vous pouvez aussi me fournir du lait maternel, en pots, en quantité utile, et dans un sac isotherme pour que les bactéries se développe le moins possible. Ce lait pourra être consommé pendant 8 jours sans souci, et chauffer une fois.

Plus tard lorsque vous envisagerez de commencer la diversification, cette étape se fera repas1d’abord chez vous. C’est une grande étape pour votre enfant qui accepte de 
recevoir autre chose que le lait qu’il a toujours connu, aussi bien dans le goût que dans la manière de le recevoir, il faut donc que cela se fasse avec la ou les personne(s) en qui il a le plus confiance.

Une fois cette étape faite, je vous suivrais pour que la transition avec moi se fasse le mieux possible, heures, position, cueillère, lieu, et vous m’amènerez ses premiers repas.
Par la suite je lui proposerais le transat, pour respecter son dos s’il ne tient pas assis seul, et afin de pouvoir être le plus disponible possible pour les autres enfants accueillis, et qu’il soit en sécurité.

repas2Ensuite, pour l’âge où ils se mettent assis jusqu’à l’âge où ils tiennent debouts, je dispose de réhausseurs de chaises, que j’installe soit sur des grandes chaises, pour partager le repas avec les plus grands, soit sur les petites chaises pour le partager avec les petits.

Puis, une fois la motricité avancée, il dispose d’une table et de chaises à sa hauteur pour prendre son repas en totale autonomie.
Ils aura la possibilité de prendre en main son repas, en allant chercher dans un placard à sa hauteur, assiettes, bols, couverts, serviettes et verres, ou tasses dans un premier temps.

Je lui fournirais un set de table avec les différents éléments imprimés dessus, nécessaires aurepas3 repas, pour un apprentissage de mise de la table. Une fois la motricité fine bien avancée, il pourra se servir d’un pichet pour se servir de l’eau seul.

Pour que le repas reste un plaisir de manger, je ne forcerais pas l’enfant à manger, que ça soit vous qui fournissez ou moi, il mangera à sa faim, ou pas, s’il n’a pas faim. Je lui proposerais les éléments du repas en quantités adaptées, qu’il prendra ou pas, ou plus, de l’entrée au dessert. Je ne proposerais pas d’encas entre 2 repas.

Il arrivera dans son évolution d’essayer de jeûner un repas, voir plus, je le laisserais faire pour qu’il teste son corps, et ses réactions, ainsi que les nôtres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s